DÉVELOPPEMENT DE PROJET

RÉALISATION

FINANCEMENT PARTICIPATIF

Qui sommes-nous

La coopérative EcooSol s’est donné pour mission de planifier, réaliser et exploiter des installations photovoltaïques dans le Jura bernois et ses environs proches. Elle soutient également l’implantation de bornes de recharge pour véhicules électriques en lien avec lesdites installations, favorisant ainsi la mobilité douce et la transition énergétique.

Les projets avec un fort taux d’autoconsommation permettent d’assurer une excellente rentabilité des futures réalisations.

Les parts investies dans la coopérative servent à financer les projets. Elles sont rémunérées avec un intérêt annuel de 1.5%. Elles donnent également droit à un tarif préférentiel aux bornes de recharge en lien avec la coopérative.

Ce mode de fonctionnement permet à chaque citoyen de soutenir financièrement des installations qui permettront à sa région de tendre vers l’autonomie énergétique et accélérer la transition énergétique.

EcooSol est une coopérative à but non lucratif et sa gouvernance transparente permet d’assurer que chacun puisse y faire entendre sa voix.

Bref historique

À l’origine, un groupe de travail initié par Pierre Amstutz en 2013 se fixe pour objectif de réaliser un projet photovoltaïque citoyen à financement participatif à Corgémont. Le bâtiment initialement prévu (une ferme) ne permet cependant pas une autoconsommation optimale.

L’idée est toutefois reprise par la Société de fromagerie. 400’000 CHF seront trouvés grâce à un financement participatif et 1500 m2 de capteurs PV seront posés.

Dès octobre 2020, sous l’impulsion de Pierre Amstutz et d’Olivier Carnal, CEO de Sontex, 9 personnes se mettent au travail. Avec les conseils de spécialistes et d’un juriste, un projet très avant-gardiste proposé par Alain Sandoz sera adapté pour une implémentation par étapes, plus réaliste et plus solide. Le groupe élabore des statuts, organise une soirée d’information et, le 29 juin 2021, invite les futur-e-s coopérateurs et coopératrices à une assemblée constitutive.

Coopérateurs, Municipalités et Bourgeoisies

En octobre 2021, nous pouvons compter sur le soutien de 36 coopératrices et coopérateurs, dont 3 municipalités (Sonceboz-Sombeval, Corgémont, St Imier) et 1 bourgeoisie (Sonceboz-Sombeval)

Coopérateurs
0
Municipalités
0
Bourgeoisie
0

Buts de la coopérative

Favoriser l’émergence d’installations photovoltaïques

Favoriser la mobilité électrique

Ceci dans le but de :

Diminuer notre empreinte écologique

Opter pour des énergies renouvelables et assurer notre indépendance énergétique

Equilibrer développement à long terme et bien être à court terme

Abandonner les énergies fossiles

Accélérer la transition énergétique.

Ces buts sont décrits dans l’article 4 des statuts :

1. Le but social de la Coopérative ECOOSOL consiste à : installer, entretenir et exploiter des installations photovoltaïques, dans le but de produire de l’électricité renouvelable en faveur d’une amélioration du bilan écologique global de la région.

2. Préférence sera donnée aux projets couplés à l’alimentation de bornes de recharges pour voitures, favorisant l’augmentation de l’autoconsommation, la mobilité électrique et la transition énergétique.

3. La Coopérative ne poursuit pas de but lucratif et encourage, par son action, la production et la consommation de courant photovoltaïque.

4. La Coopérative opère dans l’intérêt de ses coopératrices et coopérateurs, sans aucune discrimination.

5. Pour l’exécution de ses buts, la Coopérative collabore avec les autorités compétentes et avec toutes les institutions soutenant ses objectifs. Elle peut exercer d’autres activités qui ont un rapport avec le but de la société ou qui encouragent son but directement ou indirectement. De manière générale, elle peut faire toutes opérations propres à développer son but.

Une coopérative

La forme d’une société coopérative place le développement et l’entraide économique au premier plan. Ses valeurs intrinsèques contiennent le droit de co-décision, un vote par personne et non par part, une forme de démocratie directe qui permet l’émergence d’un large éventail d’idées et la concrétisation des meilleures d’entre elles. Une transparence à tous les niveaux hiérarchiques garantit des processus de décision équitables. La forme de coopérative permet ainsi à chacune et à chacun d’exprimer sa voix avec le même poids, indépendamment du nombre de parts investies.

Statutairement, la Coopérative EcooSol ne poursuit pas de but lucratif. Son mode de fonctionnement respecte les principes du développement durable et les standards environnementaux organisationnels et sociaux.

C’est la forme qui nous est apparue la plus appropriée pour le développement d’installations photovoltaïques avec une forte vocation de les inscrire dans un processus de développement durable.

Le financement participatif, un bon placement

Tout un chacun, privé, entreprise, association ou communauté publique est invité à soutenir le projet en acquérant une ou plusieurs parts de la coopérative.

Le budget de notre première installation, Sontex, est d’environ 250 000 francs.

Le prix des parts est de 1000 francs chacune, rémunérée avec un intérêt annuel de 1.5%.

La qualité de coopérateur donne également droit a un tarif préférentiel aux bornes de recharge.

Elle permet aussi aux coopératrices et coopérateurs de participer par leur voix aux décisions de la coopérative dans le cadre de son assemblée générale.

Economie circulaire et ambitions régionales

La coopérative EcooSol a l’ambition d’être active dans la réalisation d’installations photovoltaïques dans le Jura bernois et ses environs proches.

Son mode de fonctionnement transparent et sa volonté de travailler activement avec tous les acteurs régionaux doit permettre le développement de compétences accrues dans le domaine pour plusieurs corps de métier et d’atteindre rapidement au niveau régional un degré d’autonomie énergétique particulièrement élevé.

Elle doit permettre le développement d’une économie circulaire en exploitant sans limite l’énergie solaire, une des plus prometteuses ressources en énergie renouvelable.

Electromobilité

Du soleil dans le réservoir !

Pour satisfaire aux exigences de l’Accord de Paris, la Suisse devra être climatiquement neutre d’ici 2050. Deux voies doivent être suivies : économiser l’énergie et remplacer les sources d’énergies fossiles.

Dans les faits, la deuxième approche implique généralement de recourir à l’électricité. L’électromobilité en est un exemple typique. Précisons que le rendement d’un moteur électrique est 3 fois plus élevé que celui d’un moteur à combustion.

Fort de ce constat, EcooSol souhaite donc encourager l’utilisation du courant solaire dans un cadre industriel et faciliter le développement d’une mobilité sans carbone.

La centrale solaire alimente aussi les bornes de recharge, favorisant ainsi le recours à la mobilité douce pour se rendre au travail lorsque le recours aux transports publiques n’est pas envisageable.